En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal

Érosion Torrentielle, Neige et Avalanches

LE CANAL PARTICULAIRE : UN OUTIL D’ETUDE DU CHARRIAGE A FORTE PENTE

Lors de fortes pluies, le charriage de sédiments devient un important facteur de risque naturel. Dans un torrent, le débit volumique de matière transportée atteint parfois jusqu’à 20 % du débit d’eau écoulé. En conséquence, l’avènement d’une crue torrentielle engendre une modification importante de la taille du lit, entraînant parfois un dépôt massif de sédiments sur les terres environnantes.

Pour mémoire, un exemple typique d’inondation majeure est la crue de la Saltine (Canton du Valais en Suisse), qui se produisit en 1996, causant deux morts à Brigue. Afin de protéger les populations de montagne, il apparaît donc nécessaire d’appréhender les mécanismes du charriage.

Objectifs scientifiques

La compréhension réelle du transport solide par charriage au-delà de la simple description pose de sérieuses difficultés. Les formules semi-empiriques tombent rapidement en défaut dès que l’écoulement se produit au voisinage du seuil de transport et plus particulièrement lorsque la granulométrie des sédiments est étendue.

La principale raison des difficultés rencontrées dans l’étude du transport solide tient à l’existence de plusieurs échelles d’espace et de temps. Le problème doit parfois se traiter de manière discrète, par exemple lors de la mise en mouvement alors que, d’autres fois, des approches type milieux continus sont efficaces. Pour progresser dans la compréhension des processus, un canal spécifique étroit a été spécifiquement conçu pour l’étude à l’échelle de la particule des interactions complexes entre particules en mouvement, lit mobile et écoulement d’eau et, plus généralement, du couplage entre phases solide et fluide.

Dispositif expérimental

Il s’agit d’un canal d’écoulement à pente, largeur et fond variables et d’une longueur de 2 m. Ce canal est constitué de profils d’aluminium entre lesquels sont serrées deux plaques de verre, de planéité imposée.. L’écartement entre les deux plaques peut varier de 3 à 60 mm.

À l’amont du canal, un système de guides verticaux permet de régler la pente d’inclinaison de 0 à 20 degrés par rapport à l’horizontale.Il est possible de travailler avec un fond fixe, usiné (avec différentes rugosités de taille et de forme), ou avec un fond mobile, composé de particules solides (entraînées par l’écoulement d’eau).

Ce canal est alimenté conjointement en eau et en billes de verre. Il a permis d’étudier des flux bidimensionnels (même largeur de canal que le diamètre des billes). La régularité du débit liquide est assurée par un réservoir à charge constante. Plusieurs distributeurs de billes de verre à flux constant couvrant une gamme variable de flux solides et de diamètres permettent l’étude de la ségrégation.

Un système de traitement d’images (éclairage backlight, caméra rapide, suite d’algorithme sous WIMA puis MATLAB) a été développé en collaboration avec le laboratoire Hubert Curien de St Étienne, afin de déterminer les principales caractéristiques de l’écoulement et les trajectoires de particules solides (thèse H. lafaye de Micheaux http://www.theses.fr/2017LYSES008). Il a servi tout d’abord dans le cas de l’étude du mouvement d’une seule bille (thèse F. Bigillon) puis dans le cas du suivi d’une collection de particules sur lit mobile (thèse T. Böhm) et le suivi de mélanges bidisperses (thèse V. Hergault). Plus récemment, il a permis d’étudier l’infiltration de particules fines en fonction du ratio de tailles et de la proportion de fines (thèse A. Dudill en co-tutelle avec M. Church, University of British Columbia, dept of Geography, Vancouver, Canada). Actuellement, le canal est utilisé pour l’étude d’un intrus dans un lit de particules fines (Thèse de H. Rousseau en partenariat avec J. Chauchat, LEGI, Grenoble)

Schéma du canal et des distributeurs de particules (Schéma Böhm, modifié par Hergault)

Schéma du canal et des distributeurs de particules (Schéma Böhm, modifié par Hergault)

Visualisation du charriage à forte pente à l’échelle de la particule (Photo Hubert Raguet)

Visualisation du charriage à forte pente à l’échelle de la particule (Photo Hubert Raguet)

Ségrégation obtenue avec un mélange bidisperse (diamètres 4 et 6 mm, pente 10 %, largeur 6.5 mm) (Photo Hubert Raguet)

Ségrégation obtenue avec un mélange bidisperse (diamètres 4 et 6 mm, pente 10 %, largeur 6.5 mm) (Photo Hubert Raguet)

Exemple de calcul de trajectoires par analyse d'images - collaboration avec C. Ducottet, laboratoire Hubert Curien (Photo Philippe Frey)

Exemple de calcul de trajectoires par analyse d'images - collaboration avec C. Ducottet, laboratoire Hubert Curien (Photo Philippe Frey)

Programme en cours

Projet ANR SegSed (coord. Philippe Frey) Tri granulométrique en Transport de Sédiments

Collaborations

Contact

Philippe Frey