En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal

Érosion Torrentielle, Neige et Avalanches

OBSERVATOIRE DU GLACIER BLANC

Les mesures de bilan de masse du Glacier Blanc sont réalisées par le Parc National des Écrins et INRAe (auparavant Irstea). Cette série de mesure a débuté en 2000 à l’initiative du Parc National des Écrins et est intégrée depuis 2018 au service d’observation GlacioClim de l’Observatoire des Sciences de l’Univers de Grenoble (OSUG ; https://glacioclim.osug.fr/). De par sa localisation dans les Alpes du Sud (44° 56’ de latitude), ce glacier est destiné, dans le réseau de glaciers dont le bilan de masse est observé annuellement, à remplacer le glacier de Sarennes en cours de disparition.

Objectif scientifique

Les principaux objectifs scientifiques sont d’étudier la relation entre les variations climatiques et les bilans de masse glaciaires à partir de mesures de terrain, ceci afin de prévoir l’évolution future des glaciers en termes de ressources en eau et leur contribution à l’élévation future du niveau des mers. Il s’agit également de comprendre la réponse dynamique des glaciers (variations d’épaisseur, de longueur, de vitesse d’écoulement) aux fluctuations des bilans de masse et ainsi d'étudier les risques naturels d’origine glaciaire.

Le site expérimental

Le Glacier Blanc est un grand glacier de vallée situé dans le Massif des Écrins (44° 56’ N; 6° 22’ E) dans les Alpes françaises. Il s’étend, entre 4015 m d’altitude au Dôme de Neige des Écrins et 2400 m à son front, sur environ 5,5 km de longueur. Il se compose d’un vaste bassin d’accumulation orienté nord-est et de faible pente entre 3000 et 3400 m (au Col des Écrins), lui-même alimenté par les pentes nord-est des Écrins et sud-est de la Roche Faurio. Sa langue d’ablation orientée est et sud-est est entrecoupée par une vaste zone de séracs entre 3000 et 2600 m.

Sa surface (479 ha en 2014) a fortement diminué depuis le milieu du XIXe siècle, passant en effet de 1051 ha en 1853 à 784 ha en 1880, 659 ha en 1925, 595 ha en 1952 et 519 ha en 2003. Son épaisseur maximum actuelle est estimée à environ 300 m de glace en face du refuge des Écrins d’après des mesures sismiques effectuées en 1969. Mais il a perdu localement plus de 170 m d’épaisseur depuis le début du XXe siècle. Sa longueur a également fortement diminué, avec une perte cumulée de plus de 2 km depuis 1815, date à laquelle son front, réuni avec celui du Glacier Noir, atteignait le Pré de Mme Carle à 1874 m d’altitude. Cette perte de longueur, assez régulière depuis les années 1990 (-23 m par an en moyenne) n’est cependant pas continue au long du XXe siècle où plusieurs épisodes de ré-avancée du front ont été observées, notamment dans les années 1890, 1920 et 1980 en raison de bilans de masse excédentaires qui ont occasionné une augmentation du volume du glacier.

medias-glacier-blanc-01
medias-glacier-blanc-02

Le protocole de mesure

L’observation comprend, sur une vingtaine de sites, les relevés de bilans de masse d’hiver, par carottages au mois de mai, qui quantifient l’alimentation annuelle en neige de l’hiver. Les bilans d’été sont mesurés plusieurs fois (3 visites en août, septembre et octobre) pour quantifier la perte de masse à l’aide de mesures de fonte à partir de balises qui sont insérées dans la glace. Des mesures de bilan de masse sont également réalisées en calculant les changements de géométrie du glacier à l’aide de photographies aériennes permettant de dresser des cartes précises (au 1/5000 voire 1/1000) du glacier (par photogrammétrie aérienne). Les bilans de masses ont aussi été reconstitués depuis 1904 à l’aide de cartes anciennes réalisées par des équipes universitaires et le Service Géographique des Armées (qui a donné naissance à l’actuel IGN).

medias-glacier-blanc-03
medias-glacier-blanc-04
medias-glacier-blanc-05

Collaborations

Contacts

Emmanuel Thibert
Mylène Bonnefoy-Demongeot
Xavier Ravanat
Firmin Fontaine