En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal

Laboratoire d\'écotoxicologie

Thématiques de recherche

Enjeux et domaines scientifiques

Les activités du laboratoire ont pour objectif la compréhension des réponses biologiques et écologiques aux contaminations des milieux aquatiques. Deux types d’enjeux scientifiques sont traités par notre équipe :

  • Mieux caractériser et comprendre la contamination chimique des milieux aquatiques,
  • Évaluer ou prédire les effets toxiques associés.
    ain

Nos objectifs sont de produire de la connaissance (biologie moléculaire, écophysiologie, dynamique de populations, transfert trophique), des outils (biologiques, analytiques, modèles mathématiques et d’expérimentation) permettant une meilleure gestion des milieux aquatiques en améliorant l’évaluation de la qualité des systèmes aquatiques, des effluents qu’ils reçoivent, et de garantir le cas échéant leur transfert vers la sphère opérationnelle. Ces enjeux s’inscrivent à terme dans l’amélioration des réglementations qui encadrent aussi bien l’évaluation des risques des substances chimiques, notamment via la réduction des incertitudes de ces approches (intégration de la complexité des milieux aquatiques), que le diagnostic des milieux en offrant des outils fiables, sensibles, interprétables et pertinents pour les espèces des écosystèmes.

Les approches mise en œuvre au laboratoire d’écotoxicologie recoupent plusieurs domaines :

  • Ecophysiologie : marqueurs individuels de toxicité (traits d’histoire vie, biologie de la reproduction, histologie, développement, comportement).
  • Biochimie : développement de biomarqueurs spécifiques de mode d’action ou en lien avec les fonctions physiologiques clefs des organismes.
  • Biologie moléculaire : approches omiques pour la compréhension des mécanismes de la toxicité des contaminants, de l’adaptation des populations et de la vulnérabilité des espèces.
  • Expérimentation en conditions contrôlées au laboratoire, sur le terrain (ex situ) et en milieux naturels (in situ, via l’encagement d’organismes).
  • Modélisation : modèles toxico-cinétiques (accumulation des contaminants) et toxico-dynamiques (toxicité) ; modèles démographiques (dynamique de populations).

 

illustrations

Axes de recherche

Les activités de l’équipe traitent plus précisément des questions sur :

  • les contaminants émergents, leur occurrence et leur transfert vers le biote ;
  • la biologie moléculaire pour comprendre les effets toxiques, via l’acquisition de connaissances sur le génome, le transcriptome et le protéome de nos espèces d’intérêt ;
  • l’écophysiologie, notamment par la biologie du développement et la biologie de la reproduction, pour l’étude de la réponse au stress chimique dans les milieux contaminés (toxicité chronique) ;
  • la vulnérabilité des espèces, au regard de leur sensibilité individuelle ou populationnelle, notamment en lien avec leur diversité phylogénétique, leur capacité d’adaptation à l’exposition
bioaccumulation

Concernant l’exposition aux contaminants, les activités de l’équipe ont pour ambition d’identifier les facteurs qui contrôlent leur accumulation ainsi que la formalisation de modèles permettant de décrire et prédire leur transfert vers les organismes biologiques et au sein des organismes, répondant entre autres à la problématique de la surveillance chimique de milieux aquatiques.

Pour la compréhension de l’impact des contaminants, via la description de leurs modes d’action ou l’évaluation de leurs effets toxiques dans les milieux, nous poursuivons des développements majoritairement sur des espèces d’invertébrés dites environnementales (gammare, gastéropodes, insectes…), pour l’acquisition de connaissances de leur biologie aussi bien au niveau individuel pour l’évaluation de l’impact des contaminants, qu’au niveau moléculaire, avec un focus fort sur les approches transcriptomiques et protéomiques pour la compréhension des mécanismes de toxicité , notamment sur les systèmes reproducteurs et de régulation hormonale.

marqueurs_tox

Ces travaux ambitionnent de produire les marqueurs, les biomarqueurs de demain, dans le but de proposer des indicateurs d’impact écotoxicologique des milieux, mais également une interprétation solide de ces réponses à des échelles d’organisation plus intégrées, via l’utilisation des méthodologies de modélisation au niveau des populations (changement d’échelle) complétée par la confrontation à large échelle spatiale (régionale, nationale) des indicateurs écotoxicologiques avec l'état des communautés écologiques  in situ.

Enfin une autre ambition scientifique de l’équipe est de comprendre et formaliser les mécanismes microévolutifs, transgénérationnels ou de plasticité qui sous-tendent la variabilité de la sensibilité des individus, la vulnérabilité des populations et leur capacité d’adaptation / acclimatation aux pressions chimiques. A l’échelle des individus et des populations, différentes sources de variabilité (phylogénétique, écologique) de la sensibilité toxicologique et des histoires de vie sont susceptibles d’expliquer les différentiels de réponses à l’exposition aux contaminants entre populations et espèces proches au sein des milieux aquatiques. Appréhender cette source de variabilité, autour des biomarqueurs, marqueurs et traits d’histoires de vie chez nos espèces tests, est notamment un enjeu majeur pour la pertinence de l’évaluation écotoxicologique.

diversité_gammaridés